Navigation Menu

Un peu d’histoire

Les premiers explorateurs de canyon apparurent à la fin du XIXème siècle. Au départ, ces aventuriers n’étaient autres que des chasseurs et des pêcheurs téméraires. Pour eux, arpenter ces gorges ne représentait qu’un moyen différent de se rendre vers leur proie.

Armand Jamet fut le précurseur des expéditions de canyon, il descendit en 1893 le canyon de l’Artuby au Verdon. On n’ose imaginer le matériel utilisé à cette époque !

L’exploration des canyons il y a plus d’un siècle, n’était, en effet, pas une mince affaire. Le matériel précaire, l’histoire et la mythologie n’ont rien fait pour arranger les choses… Les grottes et les rivières souterraines véhiculaient une peur et une appréhension de ces lieux secrets et mystiques. Rares furent les explorateurs qui eurent le courage de s’aventurer dans les méandres des rivières. Inutile de parler de baudriers, de descendeurs, de bloqueurs ou d’autres équipements indispensables aujourd’hui pour la pratique du canyonisme. L’équipement se résumait donc à une corde fruste et à une planche de bois. De leur assemblage était née une balançoire rudimentaire, permettant aux aventuriers une incursion dans le monde des canyons.

Si aujourd’hui le profil du canyon conditionne le mode de progression, il n’en était pas de même il y a encore quelques années. La conquête des canyons fut réalisée avec les moyens du bord… De lourdes échelles de spéléologie, des barques de bois, des bateaux et plus tard des canoës… Alors, chapeau bas pour nos ancêtres.

Pin It on Pinterest

Shares