Navigation Menu

Système de cotation en canyonisme

La cotation vaut pour un débit ordinaire, correspondant à la période habituelle de pratique, donc à niveau relativement bas, sans être forcément à l’étiage.

Elle est calibrée pour un groupe de 5 personnes, en situation de découverte du canyon (à vue) et dont le niveau de pratique est en adéquation avec le niveau technique du canyon.

Elle s’entend pour une pratique habituelle et raisonnée, dans un souci de sécurité et d’efficacité des déplacements (une recherche personnelle d’augmentation de difficulté ne rajoutera rien à la cotation initiale).

Les canyons sont cotés de la manière suivante :

La lettre v suivie d’1 chiffre arabe de 1 à 7 (l’échelle restant ouverte vers le haut) pour la difficulté dans le caractère vertical.

La lettre a suivie d’1 chiffre arabe de 1 à 7 (l’échelle restant ouverte vers le haut) pour la difficulté dans le caractère aquatique.

1 chiffre romain pour l’engagement et l’envergure : de I à VI (l’échelle restant ouverte vers le haut).

Nous avons donc, par exemple des canyons cotés v2 a3 III, ou v5 a6 V, ou v4 a5 III … (par simplification, nous pourrons ensuite omettre les lettres et nous contenter d’utiliser les 2 chiffres arabes et le chiffre romain : 2.3.III, 5.6.V ou 4.5.III …)

Un seul des critères suivants, par colonne, détermine l’appartenance à une catégorie de difficulté.

Tout en pouvant être évités (non obligatoires) les sauts faisant habituellement partie du cheminement seront pris en compte dans la cotation de difficulté.

Le repérage de la faisabilité du saut, ainsi que le choix de ne pas sauter, doivent être pris en compte dans la cotation.

Tableau des difficultés :

01tableau02tableau03tableau

Tableau engagement / envergure :

Attention, ces temps de référence doivent être pondérés en fonction du profil effectif du groupe.

04tableau

Conformément aux consignes fédérales de sécurité, le pratiquant doit toujours faire preuve de discernement et se rappeler que l’environnement du canyonisme peut être changeant. Certaines crues, notamment, peuvent modifier considérablement la morphologie d’un canyon, au point d’en changer la cotation initiale …

Modalité de classement / cotation :

Le classement est enregistré dans l’annuaire national des canyons accessible publiquement sur http://www.canyoning.com/site, via http://www.ffme.fr ; carte de France des canyons.

Sur chaque fiche identitaire canyon, il existe un moyen d’alerte permettant de signaler tout problème inhérent à ce canyon.

L’annuaire est tenu à jour par la fédération avec l’aide de la Commission Canyon Interfédérale (CCI). Les comités départementaux ou en leur absence les comités régionaux, organes déconcentrés de la fédération, avec le réseau des correspondants locaux de la CCI, vérifient et/ou proposent le classement des canyons et le communiquent à la DTN de la fédération. Sur proposition de la DTN, le Conseil d’Administration de la FFME valide le classement et la cotation des canyons.

Cette base de données est la référence officielle pour la cotation des canyons.

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares